Voir les photos (10)

Phare de Contis

à Saint-julien-en-born

  • Construit en 1862 sur décret de Napoléon III, le phare de Contis a été érigé à près d’un kilomètre de l’océan atlantique, à 15 km au sud de Mimizan. À l’origine tout blanc, il a été repeint dans les années trente avec une bande en vis d’Archimède s’enroulant autour de la construction. En 1944, il échappe de peu à la destruction, les Allemands n’ayant bombardé que la lanterne.
    Avec sa tour de 38 mètres, l’unique phare des Landes hisse sa lanterne à 50 mètres au-dessus du niveau de la mer....
    Construit en 1862 sur décret de Napoléon III, le phare de Contis a été érigé à près d’un kilomètre de l’océan atlantique, à 15 km au sud de Mimizan. À l’origine tout blanc, il a été repeint dans les années trente avec une bande en vis d’Archimède s’enroulant autour de la construction. En 1944, il échappe de peu à la destruction, les Allemands n’ayant bombardé que la lanterne.
    Avec sa tour de 38 mètres, l’unique phare des Landes hisse sa lanterne à 50 mètres au-dessus du niveau de la mer. Longtemps habité par des gardiens, il fonctionne désormais seul, de façon automatique. Pour accéder à la coupole, empruntez l’escalier en fonte de 183 marches. Votre effort est récompensé par le panorama d’exception qui s’étend sous vos yeux : d'un côté l'immensité de l'océan, de l'autre la vaste forêt landaise ; entre les deux, un long cordon de sable fin et de dunes.
Tarifs

Moyens de paiement

  • Cartes de paiement
  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces
Nos suggestions