© Sophie Pawlak

Le pastis landais

notre madeleine de Proust !

Inconditionnel des fin de repas landais, c’est le dessert de toutes les générations.
Mi-cuit ou doré à l’anis ou au rhum, tous les gourmands sont d’accord, le pastis c’est sans modération.

La recette du pastis landais

Facile et économique !

Une vielle recette qui est aussi une merveille du genre.

Dans chaque famille landaise, elle est transmise de mère en fille ou de grand-mère à petite fille. Écrite sur un simple bout de papier jauni par le temps ou délicatement rédigée sur le cahier de recettes familiales.

Une chose est sûre elle est conservée comme le saint Graal. J’ai testé celle-ci et je vous la conseille.

Pour 6 personnes 
1 kg de farine
100g de beurre
8 œufs
250g de sucre en poudre
20g de levure boulangère
10g de sel
1 soupçon de vanille
3 cl d’anis (pastis) ou une envolée de grains d’anis étoilée

  1. Faire fondre la levure dans un peu d’eau tiédie.
  2. Faire un petit levain avec 200g de farine, la levure et de l’eau.
    Disposer dans une assiette creuse farinée.
    Couvrir avec un linge à température ambiante, laissez lever pendant 2 heures.
  3. Réaliser la pâte en faisant une fontaine avec le restant de la farine.
    Battre légèrement les œufs avec le sucre et le sel jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Incorporer dans la fontaine de farine les œufs blanchis, le beurre mou, l’arôme vanille, le pastis ou les grains d’anis.
    Travailler la pâte quelques minutes et y ajouter le levain afin d’obtenir une pâte assez ferme.
    Ajouter un peu d’eau si nécessaire pour obtenir une pâte un peu plus ferme.
  5. Bien beurrer un moule à brioche et garnir à mi hauteur.
    Laisser lever jusqu’à ce que la pâte monte au ¾ du moule.
    Dorer au jaune d’œuf, entailler la pâte en croix et saupoudrer de sucre « casson ».
  6. Cuisson à four moyen pendant 45 mn.

Délicieux au petit déjeuner, au goûter…  et pour la tradition servi en dessert accompagné d’un crème à la vanille faite maison…

Nos suggestions